Chauffagiste Plombier Paris
Chauffagiste Plombier Paris

Une chasse d’eau qui fuit, ce n’est jamais plaisant. Pour régler le problème, on peut, soit faire appel à un plombier compétent, soit tenter une réparation soi-même. Évidemment, l’idée de mettre les mains là-dedans n’est pas réjouissante. Toutefois, les réparations s’avèrent souvent plus simples qu’on ne l’imagine, surtout si vos toilettes ont un réservoir apparent.

Parfois, faire la réparation soi-même s’avère également assez salutaire pour le porte-monnaie : il y a, évidemment, le coût de l’intervention du plombier, mais aussi, le laps de temps que met celui-ci à intervenir. En effet, une fuite non-résolue sur le long terme, c’est de l’eau gaspillée, et qui finit par coûter cher. Une fuite d’eau dans les toilettes équivaut à, environ, 15 litres d’eau écoulée par heures. Reporter sur un an, la perte est de 131 m3. Sachant qu’en France, le prix moyen de l’eau est de 4 € le mètre cube, on peut faire un petit calcul sympathique :

131 x 4 = 524

524 € donc, jetés dans les toilettes (littéralement) chaque année… Les fuites de chasse d’eau sont plutôt de petite envergure, mais elles peuvent parfois nécessiter une intervention en urgence de votre part, avant même l’arrivée du plombier, surtout si la fuite est de plus grosse envergure.

Comment fonctionne une chasse d’eau ?

Le fonctionnement de nos chasses d’eau est le même depuis 80 ans. Il est composé principalement d’un mécanisme principal, d’un clapet d’évacuation, d’un robinet de remplissage, et d’un flotteur. Lorsque vous tirez la chasse, vous tirez en réalité le mécanisme principal qui débouche le clapet d’évacuation, et libère 4 à 9 litres d’eau dans la cuvette. Dans le réservoir, le niveau de l’eau baisse, ainsi que le flotteur qui est en surface.

Le flotteur est lié au robinet de remplissage, et lorsqu’il se met à baisser, il dit à son copain : « Hé, robinet de remplissage, l’eau baisse ! ». Le robinet se met alors à remplir le réservoir. Ensuite, le mécanisme principal referme le clapet d’évacuation, puis l’eau remonte à cause du robinet qui continue à remplir. Une fois que le flotteur revient à sa position initiale, il dit au robinet : « C’est bon, arrête ! ». Et le robinet, qui est très docile, arrête de suite.

Les causes d’une chasse d’eau qui fuit : le clapet, les joints, ou le flotteur

Dans 95 % des cas, la cause de la fuite vient du clapet, des joints d’étanchéité, ou du flotteur. Pour intervenir dans votre réservoir, il vous faut impérativement (!) le vider et le démonter :

  1. Fermez le robinet de remplissage (à l’extérieur) ;
  2. Tirez la chasse ;
  3. Enlevez le dessus du réservoir (il faut parfois dévisser le bouton de déclenchement de la chasse) ;
  4. Vous pourrez ainsi intervenir dans un réservoir vidé.

Le clapet, d’abord. Nous rappelons que le clapet est ouvert par le mécanisme principal, et permet ainsi l’évacuation de l’eau, ou sa retenue. Évidemment, si le clapet ne marche plus bien, il risque de rester entr’ouvert, et de causer la fuite. Il suffit alors de le remplacer : le clapet est fixé sur une charnière vissée. Il faut, pour le démonter, enlever la chaine qui le retient au mécanisme, le dé-clipser, et dévisser la charnière. Pour monter le nouveau clapet : vissez la nouvelle charnière, clipsez le nouveau clapet, et remettez correctement la chaine.

Un autre coupable peut être le flotteur. Le flotteur est le petit chef qui dit quoi faire au robinet de remplissage. Mais s’il est mal réglé, le robinet de remplissage risque de remplir indéfiniment. L’eau atteindra ainsi le trop-plein, et finira par se déverser dans la cuvette. On peut faire des petits ajustements dans un premier temps : soit tordre la tige en métal qui relie le flotteur au robinet, afin de réajuster son niveau, soit régler la vis qui relie flotteur et robinet. Si votre flotteur est percé, il vous faudra le remplacer entièrement.

Remplacement des joints d’étanchéité

Enfin, le problème peut provenir des joints d’étanchéité. Il existe deux joints d’étanchéité qui sont assez importants dans des toilettes : celui à la base du mécanisme de vidage, et celui qui se trouve entre le réservoir et la cuvette. Il se peut que votre fuite provienne de la détérioration de ces joints, qu’il faut alors changer. Mais d’abord, il vous faut démonter le réservoir, en dévissant le robinet de remplissage extérieur, ainsi que deux vis « papillon » à la base du réservoir.

Retirez ensuite le mécanisme de vidage, et remplacez le joint qui se trouve à sa base. Si le mécanisme est mangé par le calcaire, laissez-le tremper dans un mélange composé à 2/3 de vinaigre blanc, et à 1/3 d’eau. Si le calcaire s’avère être un problème récurrent pour vos joints, peut-être faudra-t-il penser à demander un détartrage de vos canalisations. Pour en revenir à vos toilettes, le joint qui est à la base du mécanisme est plutôt petit, tandis que celui entre le réservoir et la cuvette est assez gros. Par précaution, remplacez les deux ! Remontez enfin les toilettes, et actionnez la chasse d’eau pour voir si tout va bien.

Conclusion : si c’est trop compliqué, appelez monsieur le plombier !

En résumé, trois problèmes sont à l’origine d’une chasse d’eau qui fuit : un clapet qui ne se referme plus, un flotteur mal réglé, ou des joints d’étanchéité mangés par le calcaire. Dans les trois cas, la meilleure chose à faire consiste à remplacer ces mécanismes tout de go. Soyez bien certain, à chaque fois, d’avoir vidé le réservoir en fermant le robinet, et en tirant la chasse.

Si tout cela vous parait trop compliqué, ou trop dégoutant (on vous pardonne), n’hésitez pas à faire venir chez vous un plombier compétent afin de réparer votre chasse d’eau. Il existe des professionnels agréés et de confiance, intervenant dans les 3e, 15e, et 18e arrondissements de Paris, par exemple.