Chauffagiste Plombier Paris
Chauffagiste Plombier Paris

Pourquoi les joints d’étanchéité sont-ils si importants en plomberie ?

Lorsque l’un de nos plombiers intervient sur une fuite d’eau à votre domicile ou local professionnel, il vous dira souvent que c’est un joint (ou « le » joint) qui est fautif. Mais que diable veut-il donc dire par-là ?

Un joint d’étanchéité, c’est quoi ?

Qu’est-ce qu’un joint de plomberie d’abord ? Il s’agit d’un petit cercle de caoutchouc placé autour de l’extrémité d’un tuyau quelconque. Le placement se fait souvent avec du lubrifiant, afin de facilité l’emboitement. Le rôle du joint est, tout simplement, d’empêcher la fuite dans les zones d’emboitement de ces tuyaux. En effet, sans le joint, le moindre déplacement ou la moindre vibration de l’installation pourrait facilement causer des fuites.

Ainsi, le joint d’étanchéité est le brave petit soldat qui garde ces brèches potentielles fermées. Comme son nom l’indique, il sert à joindre les éléments de la plomberie. Le fait qu’il soit en caoutchouc, par ailleurs, lui permet de se plier aux légères vibrations possibles, mais également de remplir, de manière étanche, tout l’espace de la brèche.

plombier joint d'étanchéité

Mais comme tout soldat, il peut finir usé et brisé par ses années de bons et loyaux services. La première cause de détérioration du joint d’étanchéité est l’impitoyable calcaire : porté par l’eau courante, ce dernier mange tout ce qu’il trouve, notamment les joints d’étanchéité. Dès lors, si le joint est troué ou usé, il laissera passer des fuites, et il faudra alors le changer. Une très grande partie des problèmes de plomberie sont causés par des joints usés, et l’on peut aisément comprendre pourquoi : le joint, malgré son ingéniosité et son efficacité, est aussi l’élément le moins solide d’une structure de plomberie, car il est en plastique et non en métal.

Même si vous prenez grand soin de vos appareils distributeurs d’eau (nous vous y encourageons, en tout cas) les joints se détérioreront inéluctablement. La détérioration des joints d’étanchéité, en plomberie, est le signe le plus sûr du vieillissement des appareils. C’est pourquoi un entretien manuel est souvent important. Pour prendre un exemple, pour une chasse d’eau qui fuit, c’est souvent le joint qui est à la base du robinet de remplissage du réservoir qui est fautif. De même, pour un robinet classique qui fuit.

Pourquoi nos plombiers changent-ils souvent tous les joints lorsqu’ils interviennent ?

Lorsque l’un de nos plombiers interviendra sur n’importe quel appareil fautif de votre domicile, l’un de ses réflexes les plus importants sera de changer tous les joints d’étanchéité. En effet, l’intervention sur certaines structures encastrées peut demander un démontage et un remontage assez pénibles.

Le plombier, s’il reste un être suprêmement dévoué, n’a pas non plus envie de perdre son temps à chaque fois qu’un joint fait des siennes… alors, hop ! Il change tout. Ce n’est peut-être pas très écologique, ni très économique, mais, ce qui est sûr, c’est que c’est bien pratique ! Sur un sanibroyeur, par exemple, le changement est d’autant plus important que certains joints empêchent le passage des matières fécales (le joint d’étanchéité est notre héros à tous).

De manière brève, on peut distinguer différents types de joints:

  • Il y a d’abord le joint à fibre vulcanisée. Lorsqu’il est large, il sert de raccord à serrage mécanique. Etroit, il constitue une barrière étanche placée entre la tête et le corps du robinet ;
  • Le joint torique sert pour l’étanchéité des pièces mobiles en interne à la robinetterie ;
  • Le joint plat en caoutchouc sert à l’étanchéité de l’assemblage des matières plastiques ;
  • Il y a également le clapet pour robinet percé ou plein, qui assure l’étanchéité des robinets à clapet ;
  • Enfin, les joints kevlar, qui résistent à de grandes pressions. Nous les utilisons également pour les tuyauteries transportant du gaz.

Pouvez-vous changer le joint vous-même ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le joint est souvent à l’origine de la fuite. C’est pourquoi, il est parfois inutile de faire se déplacer un plombier. Si vous avez quelques connaissances en plomberie, vous pouvez vous-même acheter un joint de rechange dans une supérette, et démonter le matériel fautif.

Mais la chose à laquelle vous devez réfléchir, avant de vous lancer, est la complexité de la tâche : pour un petit robinet, ça peut aller si vous avez un peu d’expérience. Pour un sanibroyeur en revanche, préparez-vous à la saleté et aux odeurs, non seulement, mais aussi aux complications du démontage et du remontage (avez vous déjà démonté des toilettes ?).

Si vous préférez laisser le boulot aux professionnels, nos plombiers compétents interviennent dans tout Paris ainsi que les 1er, 16e, et 20e arrondissements de Paris. Si vous êtes intéressés par nos services pour un changement de joint, contactez-nous au 01 45 27 07 33 (appel non-surtaxé).