Si votre chauffe-eau tombe en panne, il vous est possible de le remplacer vous-même. Vous n’avez pas forcément besoin de faire appel à un plombier chauffagiste agréé. En effet, il est possible de remplacer un chauffe-eau électrique en panne, qu’il soit vertical, horizontal, ou bien stable. Ce n’est pas aussi complexe que vous l’envisagez, surtout si vous avez des connaissances en bricolage ! Suivez nos conseils, et votre chauffe-eau sera installé en un rien de temps. L’installation d’un nouveau modèle plus moderne, sera sans doute plus performant, mais également plus économique et écologique.

Dans quels cas faut-il remplacer un chauffe-eau ?

Les chauffe-eau électriques, qu’ils soient verticaux, horizontaux, ou bien stables, ont une durée de vie qui oscille entre 8 et 10 ans. Toutefois, ce n’est pas parce que votre chauffe-eau fuit que vous devez vous en séparer tout de suite. Avant de faire l’acquisition d’un nouvel appareil, tentez de réparer la fuite vous-même. Evidemment, si la fuite est au niveau de la cuve, il ne vous reste pas beaucoup d’option : c’est direction la déchèterie pour votre ancien appareil ! En revanche, si la fuite vient d’autres éléments comme le vase d’expansion, ou bien d’un joint, vous pouvez effectuer la réparation vous-même, ou alors un plombier compétent peut le faire pour vous.

Il est également possible que vous considériez que votre chauffe-eau n’est plus assez écologique. Aujourd’hui, beaucoup de foyers décident de remplacer leur vieux chauffe-eau par un système fonctionnant à l’énergie solaire. Cela permet notamment de faire des économies sur le temps long. Pensez-y !

Quels outils sont nécessaires pour remplacer un chauffe-eau ?

Pour faire un travail de professionnel, il faut évidemment disposer d’un matériel de professionnel. On peut établir une liste non-exhaustive du matériel qu’il vous faut :

  • un détecteur de tension ;
  • un coupe-tube ;
  • des tuyaux flexibles ;
  • des clefs et autres tournevis, à sélectionner selon le modèle de chauffe-eau ;
  • flux de soudure et/ou torche, en plus du fil de soudure, bien entendu ;
  • connecteurs diélectriques à sélectionner selon les raccords de plomberie.

Une fois tous ces éléments pris en compte, vous pouvez maintenant procéder à l’installation de votre tout nouveau chauffe-eau.

D’abord, faire la vidange du ballon

Avant de désinstaller votre chauffe-eau électrique, pensez bien à faire la vidange de votre ballon (c’est toujours bon à rappeler…). Commencez par couper le courant et l’alimentation d’eau. Ceci fait, ouvrez le robinet d’eau chaude ainsi que le robinet de purge. Ce dernier est localisé sur le groupe de sécurité. L’eau découlera ensuite rapidement, laissant l’air remplir la cuve. Attendez enfin jusqu’à ce que le chauffe-eau se vide complètement.

Déconnecter la plomberie

Ensuite, débranchez les tuyaux d’alimentation en eau chaude et froide. Si le chauffe-eau est raccordé à des tuyaux en cuivre soudés, il vous faudra peut-être les scier…

Retirer l’ancien chauffe-eau

Une fois le ballon vidé, il faut retirer le tuyau de refoulement de la soupape de sureté température et pression. Débranchez les conduits d’alimentation en eau, et vérifiez bien que la connexion de l’alimentation électrique pourra atteindre le nouveau chauffe-eau. Il est possible que le tartre ait alourdi l’ancien modèle ; il vous faudra alors peut-être de l’aide pour retirer et se débarrasser du vieux chauffe-eau.

Poser le nouveau chauffe-eau

A partir de cet endroit, il vous faut faire tous les raccordements correspondants, et déjà évoqués. Pour la pose d’un nouveau cumulus, assurez-vous d’avoir une alimentation électrique via une sortie de câble. Il faut également que le nouveau système ait accès à l’évacuation des eaux usés. L’orientation du chauffe-eau compte également dans la pose :

  • Pour un chauffe-eau stable, posé sur le sol, comptez une marge de 20 cm autour de la cuve du chauffe-eau ;
  • Pour la pose d’un chauffe-eau vertical mural, assurez-vous que le mur puisse supporter la charge d’un ballon rempli d’eau. Vous pouvez également équiper le dispositif d’un trépied pour une fixation verticale.

Conclusion : s’il vous semble trop compliqué de remplacer un chauffe-eau par vous-même, appelez à votre aide un plombier chauffagiste agréé

Avant de changer votre chauffe-eau, assurez-vous de faire la vidange du ballon, et de déconnecter l’alimentation d’eau et d’électricité. Déconnectez ensuite les tuyaux eau chaude/froide. Il est possible qu’il vous faille scier les tuyaux en cuivre. Déconnectez également le tuyau de refoulement. Assurez-vous enfin d’avoir l’espace nécessaire (avec les marges !) pour poser votre nouveau ballon.

Si vous êtes frileux à l’idée de faire tout cela vous-même, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un plombier agréé (en urgence ou non). Il existe des plombiers chauffagistes très compétent en Ile-de-France, notamment dans les 4ème, 13ème, ou 18ème arrondissements de Paris, par exemple. Il peuvent intervenir pour des tarifs plus que raisonnables. Dans cet autre article, on vous donne des astuces afin de trouver le meilleur plombier chauffagiste près de chez vous.